enfants afro

Comment gérer les cheveux crépus des enfants pendant notre absence

Je m’applique autant que possible à prendre soin des cheveux de ma fille pour qu’en grandissant, elle puisse profiter d’une belle chevelure et j’espère secrètement qu’elle décidera de garder ses cheveux naturels.

J’ai développé sa petite routine capillaire. J’ai pour habitude de m’occuper de ses cheveux moi-même, tout en lui expliquant l’importance de chaque étape, afin qu’avec le temps elle puisse intervenir de plus en plus dans le soin de ses cheveux.

Mais lorsque ma fille part faire un petit séjour, chez de la famille par exemple, je ne peux plus m’occuper de ses cheveux moi-même.

La routine est alors mise en suspens. Je prends donc, toujours certaines précautions avant de laisser ma puce pour quelques jours.

J’essaie d’anticiper en lui faisant un soin au préalable suivi d’une coiffure protectrice qui ne nécessitera pas de retouches, même pas un coup de brosse.

Je préfère faire cela pour plusieurs raisons :

1. Que ma fille profite de ses vacances sans avoir à se préoccuper de ses cheveux,

2. Ne pas rajouter de « travail capillaire » à la famille (faire des vanilles/nattes le soir, coiffer le matin…),

3. Eviter une éventuelle mauvaise manipulation des cheveux (coiffure trop serrée, défrisage, coupe ou casse des cheveux)

 

En général, je lui fais une coiffure qu’elle apprécie et qui ne se défait pas rapidement.

 

Pendant ces séjours, je ne demande pas à ma fille d’hydrater ses cheveux. En fin de semaine, les cheveux vont manquer un peu d’hydratation, mais le fait qu’ils ne soient pas manipulés durant cette période n’entraînera pas de casse. Pour l’instant, ses séjours ne durent pas plus d’une semaine. Un petit soin à son retour réglera le problème.

Par contre, elle sait qu’elle doit dormir avec son petit bonnet en satin, qu’elle porte fièrement. Ce bonnet  lui permet de préserver au maximum l’hydratation de ses cheveux.

 

Etant encore jeune (6 ans), elle ne part au maximum qu’une semaine. Si elle partait plus longtemps, je pense que je lui ferai alors des nattes libres sans rajouts, qui permettraient de pouvoir attacher, lâcher, laver ses cheveux sans contraintes.

Et vous, comment abordez-vous ces moments où vous confiez vos filles et leurs cheveux ?

Avez-vous mis en place des astuces ?

 


Inscris-toi à la newsletter et entre dans la communauté OlyHair

Répondre