Retour au naturel : Quand faire son big chop?

Lorsque j’ai voulu revenir au naturel, je me suis posé plein de questions: Quand est ce que je fais mon big chop? Est-ce que je me coupe les cheveux très courts? Est-ce que j’attends d’avoir plus de repousses avant de couper?  Et surtout est-ce qu’une coupe avec mes cheveux crépus allait m’aller? Comment j’allais gérer au quotidien?

Dans cet article, je vous partage mon expérience et mon avis sur le choix entre transition courte et transition longue.

Mon big chop

J’avais opté pour une transition assez longue d’environ 1 an. Je ne m’imaginais absolument pas avec des cheveux courts. Je ne savais pas non plus comment manipuler mes cheveux crépus, car j’ai été défrisé très jeune. Alors, je repoussais l’échéance, à l’aide de coiffures protectrices avec et sans rajouts.

Je me suis retrouvée au bout d’un an avec une belle touffe lors de mon big chop en 2012.

J’étais contente d’avoir de la matière, mais ne sachant pas manipuler les cheveux crépus, je continuais à porter des coiffures protectrices, un peu par défaut, et parfois j’osais l’afro. Cela m’a tout de même pris quelques années avant de bien comprendre comment prendre soin et manipuler correctement mes cheveux naturels. La gestion de toute cette longueur  ne m’a pas facilité la tâche.

Si c’était à refaire, je pense que j’opterais plutôt pour un big chop sur cheveux courts car on peut apprendre à manipuler ses cheveux au fur et à mesure de la pousse. Le démêlage est plus rapide, il y a moins de cheveux, donc moins de produits à utiliser, la pose des soins est plus rapide.

Le big chop sur cheveux courts : Transition courte

Aujourd’hui, je recommande le Big Chop sur cheveux courts. Mais l’idée que les cheveux longs constituent un élément primordial de la féminité est encore très présente. Je trouve qu’une femme aux cheveux courts bien maquillée, avec des accessoires peut être tout aussi belle et féminine qu’avec des cheveux longs.

Finalement, cela relève du goût de chacun et constitue un choix personnel. Il faut aussi prendre en considération sa morphologie, son style, pour être sûre que la coupe puisse nous convenir.

Si la peur de porter des cheveux courts et crépus est trop importante, alors il n’est pas nécessaire de se forcer, l’essentiel étant de se sentir bien dans sa peau. En revanche, si cela ne vous fait pas peur, que vous êtes curieuse et prête à tenter l’expérience, alors foncez. Vous serez surprise de remarquer à quelle rapidité vos cheveux vont repousser.

Le big chop sur cheveux mi-courts à longs : Transition longue

Au fur et à mesure de la pousse, les deux textures deviennent très difficiles à gérer, il y aura de la casse à la jonction entre les deux textures.

Il n’est pas évident de trouver des coiffures pour le quotidien et une routine adaptée aux 2 textures.

Mais le fait de garder de la longueur rassure. Les coiffures avec tresses, etc sont de bonnes alliées.

Pour passer au naturel, il faudra tôt ou tard couper les longueurs défrisées. Je pense qu’il est préférable de se sentir prête avant de prendre les ciseaux. Mais beaucoup décrivent le big chop comme une libération.

 

Récapitulatif : Avantages / Inconvénients des transitions courtes et longues

Je vous propose un tableau récapitulatif des avantages/inconvénients des phases de transition longue et courte.

avantage inconvénient big chop avec transition longue - olyhair

avantage inconvénient big chop avec transition courte - olyhair

 

Et vous, dites-moi en commentaire, si vous avez effectué une transition longue ou courte? Pour celles qui comptent passer au naturel, qu’est-ce que vous envisagez ?


Inscris-toi à la newsletter et entre dans la communauté OlyHair

 

Leave a Reply