Salons de coiffure afro : 8 astuces pour éviter une mauvaise expérience // olyhair

Salons de coiffure afro : 8 astuces pour éviter une mauvaise expérience

En terme de salon de coiffure, comme dans tout, il y en a de très bons, et de moins bons. On entend souvent des histoires de déception (coiffure, coupe ou soin non satisfaisant), ceci concerne tous les types de cheveux. Il suffit de faire une recherche sur Google pour voir des témoignages de femmes de tout horizon sur le sujet. 

Aujourd’hui, beaucoup de femmes ne font plus confiance aux coiffeurs et ont fait une croix sur les salons. D’une part, cela permet de s’approprier ou de se ré-approprier ses cheveux. D’un autre côté, c’est dommage de ne pas pouvoir confier notre tête à un professionnel par choix ou envie et sans stress. 

Une séance se doit de répondre à nos attentes et d’être agréable.Il est inadmissible de sortir d’un salon avec un mal de tête car ses cheveux n’ont pas été correctement démêlés ou tressées trop serrés ou avec des cheveux fortement endommagés. 

 

Il y a de plus en plus de coiffeurs et de salons de coiffure qui maitrisent le cheveu crépu naturel à la perfection. Mais ce n’est pas le cas de tous, certains coiffeurs veulent répondre à la demande sans être forcément alignés en terme de maitrise. 

 

J’ai fait les frais d’un salon dans ce cas. Je voyais très bien que les gestes pratiqués n’étaient pas adaptés à ma chevelure, mais ne voulant pas offenser, je n’ai pas réagi et je le regrette amèrement. Des mauvais gestes en quelques heures ont anéanti des années de soin. 

 

Le but de cet article n’est pas de se plaindre, mais de vous donner quelques pistes afin d’observer et de déterminer si le coiffeur s’occupe bien de vos cheveux, s’il est sur la bonne voie, dans quel cas intervenir. Si on se rend compte que le coiffeur n’est pas réceptif à nos commentaires, questions, alors je pense qu’il est même préférable d’interrompre la séance. 

Si nous sommes vigilantes et plus exigeantes, ces salons seront obligés d’améliorer la qualité des services, de se former pour répondre aux exigences et d’être plus à l’écoute des clientes. Nous serons forcément gagnantes en tant que clientes.

 

Je pense que la communication est l’élément clé d’une séance réussie. D’un côté, une explication claire des attentes de la part de la cliente et de l’autre côté, la compréhension du coiffeur.

Je vous remonte les points (liste non exhaustive) sur lesquels je pense qu’il faut être vigilant et où il ne faut pas hésiter à communiquer. 

 

    1. L’accueil 

Si vous vous sentez mal accueilli, dévisagé simplement parce que vos cheveux sont crépus et/ou volumineux ou dense, il y a de fortes chances que l’on ne s’occupe pas bien de vos cheveux et que la patience des coiffeurs ne soit pas au rendez-vous. C’est mauvais signe. 

 

    2. L’hygiène 

Ne confiez pas vos têtes à un salon avec une hygiène douteuse. Après chaque cliente, les cheveux doivent être ramassés. Les ustensiles ne doivent pas passer d’une tête à l’autre, sans nettoyage ni stérilisation. Si la coiffeuse fait une pause repas, veillez à ce qu’elle se lave les mains avant de vous toucher les cheveux. 

 

    3. Le démêlage 

peigne-afro cheveux crépus

Si on commence à vous démêler les cheveux à sec ou avec un peigne à dents serrées, ou à passer le peigne à partir de la racine, au lieu de commencer par les pointes, c’est encore mauvais signe.

Le démêlage n’est pas censé faire mal. Si cela vous fait vraiment mal, qu’on sent que les nœuds sont arrachés violemment, ce n’est pas bon. N’hésitez pas à le dire.

Coiffure ne doit pas rimer avec torture.

 

Il faut souffrir pour être belle n’est pas mon credo. 

 

    4. Le soin 

Si votre séance comporte une étape de soin, n’hésitez pas à poser des questions au coiffeur quant aux produits utilisés et éventuellement leurs compositions. On doit aussi s’assurer que l’on ne nous applique pas un défrisant ou assouplissant si cela n’a pas été demandé. Le coiffeur doit être en capacité de vous répondre et si vous le souhaitez, de vous montrer les produits. 

Après l’application du soin, vous devriez sentir que vos cheveux se sont adoucis, sont plus souples au moins après le passage au casque (vapeur). 

 

    5. Lissage thermique (par la chaleur) 

Avant le lissage, assurez-vous que vos cheveux ont été démêlés et que l’on vous a appliqué un protecteur de chaleur. 

Ne vous laissez pas imposer un lissage si vous ne le souhaitez pas. attention lissage chaleur cheveux crépus - olyhair

Attention une trop grande température risque d’endommager les cheveux. Des mèches de cheveux brulés ne redeviennent pas crépues, elles sont définitivement altérées. 

Il faut savoir qu’une température >50° entraîne déjà une perte d’hydratation du cheveu et une température >155° entraîne une perte de kératine (protéine) des cheveux. 

Si une odeur de brûlé se dégage, c’est que la kératine commence à fondre sous l’effet de la chaleur. Le cheveu commence à être endommagé. 

De plus, il est préférable de faire passer la source de chaleur maximum une fois par mèche en prenant des mèches fines. 

Veillez bien à demander à ce que la source de chaleur ne soit pas à la température maximale.

 

    6. Coupe 

Que ce soit pour une nouvelle coupe ou une coupe de pointes, le coiffeur doit tenir compte de la texture de vos cheveux et de votre demande.  

Si la longueur à couper est importante à cause de longueurs /pointes abimées, il est nécessaire que cela vous soit expliqué avant qu’il utilise les ciseaux. 

La coupe des cheveux crépus nécessite plus de maîtrise que la coupe des cheveux européens. Certains coiffeurs coupent sur cheveux étirés et d’autres non, dans ce cas, il est difficile de savoir si la maitrise est au rendez-vous, avant que la coupe soit faite.

Expliquez bien ce que vous souhaitez et faites reformuler votre demande au coiffeur pour s’assurer qu’il a bien compris votre requête.

 

    7. Coiffure 

Si des tresses sont effectuées, il est primordial qu’elles ne soient pas trop serrées, ni trop fines cela ne doit pas tirer ni faire mal. 

N’hésitez pas à venir avec un modèle en photo, à préciser ce que vous voulez et ce que vous ne voulez surtout pas. 

Evitez d’avoir 2 personnes qui vous tressent en même temps, cela occasionne beaucoup trop de tractions sur le cuir chevelu. 

 

    8. La communication 

La communication et l’échange sont les éléments clés d’une bonne séance.

Alors n’hésitez pas à poser des questions, à rendre la séance interactive.  

Chaque professionnel devrait être capable : 

    * De renseigner ses clientes  

    * D’expliquer avec des termes simples les gestes/techniques qu’ils pratiquent,  

    * D’expliquer les raisons pour lesquelles il nous conseille un produit  

    * De vous prodiguer quelques conseils  

 J’ai pris pour habitude d’interroger les professionnels que je consulte, et ce, quelque soit leurs domaines (médecin, garagiste, coiffeur, administration, etc).

 

Il ne s’agit pas de les importuner, ni de remettre en question leur professionnalisme mais de se renseigner sur les méthodes qu’ils utilisent, voir si elles nous conviennent. C’est aussi l’opportunité de découvrir des choses et des astuces de professionnel.

  

Pour finir, l’engouement pour les cheveux crépus naturels ne cesse d’augmenter et certains salons ne sont pas encore alignés en terme de qualité de service. Si l’on est exigeante, ils seront obligés de s’améliorer et nos séances deviendront meilleures. 

 

Si vous connaissez un salon qui s’occupe très bien des cheveux crépus naturels (coiffage et soin), alors n’hésitez pas à noter en commentaire son nom, son adresse et le pays, cela pourrait aider une autre personne. Ces salons de coiffure ne sont pas toujours faciles à trouver et sont à mettre en valeur. 

 

Prenons soin de nous et ✨Soyons uniques et belles avec nos cheveux crépus naturels✨. 

 

A très bientôt


Inscris-toi à la newsletter et entre dans la communauté OlyHair

Leave a Reply